Comment je me suis débarrassée de mes douleurs chroniques en devenant actrice de ma santé  ?

Entre les années 2000 et 2006, j’ai souffert de douleurs chroniques au niveau du dos.                     

Aucun traitement proposé, aucun spécialiste, n’a réussi à soulager durablement mes douleurs.

Jusqu’au moment où j’ai pris conscience que moi aussi j’avais le pouvoir d’agir !

 

Comment j’ai pris conscience de ce pouvoir ?

J’ai commencé à pratiquer la sophrologie en groupe

Peu à peu , j’ai pris conscience que mon corps et mon esprit étaient profondément liés.

Lorsque j’étais stressée, que j’avais des idées négatives, des pensées en boucle, mes douleurs augmentaient.

Mais je pouvais , à contrario,  induire un état de détente, activer en moi des pensées positives grâce à des visualisations (par

exemple un paysage de détente), je donnais des informations à mon corps par l’activation des hormones de bien-être, ce qui

faisait baisser le taux des hormones de stress. La balance s’équilibrait et mes douleurs s’apaisaient.

 

Mais la partie n’était pas encore gagnée

Je devais pratiquer avec assiduité, quotidiennement, les techniques de sophrologie et les visualisations positives, ainsi que la

respiration abdominale. C’était calmant et relaxant, je réussissais de plus en plus à me connecter à mes ressentis corporels

positifs (  chaleur et  douceur ) et j’apprenais à aimer ce corps tendu et douloureux qui m’avait tant fait souffrir.

Peu à peu “mes douleurs” sont devenues “des douleurs”, elles faisaient de moins en moins parties de moi.

 

Identifier mes croyances limitantes

Et puis j’ai mis le doigt sur de nombreuses croyances limitantes qui me bloquaient. Notamment celle qui disait que : « mon

métier d’infirmière, ma place de soignante devait me permettre de soigner toutes les personnes autour de moi et que je m’en faisais un

devoir ! ».  C’était évidemment une grande illusion , je ressentais une grande frustration et une grande tristesse. Toutes ces

émotions que je n’arrivais pas à gérer avaient un fort impact sur mes douleurs.

Je voulais aussi être parfaite partout, une bonne maman (de deux jeunes enfants) à l’époque, une bonne épouse, une bonne fille, une

bonne infirmière……Tous ces efforts me mettaient dans un état de stress chronique et mon corps me parlait fort en me faisant de

plus en plus souffrir.

Peu à peu, grâce à un accompagnement psychologique, j’ai lâché ces croyances.

 

Prendre en compte mes besoins et trouver mes ressources grâce à la sophrologie.

Au fur et à mesure des séances de sophrologie, de l’énergie du groupe aussi, j’ai compris que je devais identifier mes besoins, le

premier fut d’abord de prendre soin de moi avant d’aider les autres.

J’ai pris ainsi plus de temps pour lire, faire des balades à vélo,  marcher dans la nature Une vraie source de bien-être pour moi.

 

Une reconnexion à mon enfant intérieur

Suite à une séance qui nous avait permis de se reconnecter à notre enfant intérieur (technique de sophrologie), je me suis

revue en tenue bretonne à 7 où 8 ans, époque où j’apprenais la danse de ma région, cette image m’a fait venir des larmes de joie, je me

sentais extrêmement bien. Mon corps sécrétant « comme si j’y étais », des hormones de bien-être.

La reprise de la danse bretonne et le plaisir de porter la tenue que portait mes grands-mères ont été pour moi, une réelle thérapie pour

me reconstruire après ces années de douleur.

J’avais des ressources insoupçonnées pour agir sur mon bien-être.

 

Satisfaire mes besoins profonds pour agir sur mes douleurs chroniques

A partir de là, ma priorité a toujours été et est encore aujourd’hui celle de satisfaire mes besoins profonds .

Cela m’a amené à déménager avec ma famille dans un lieu qui nous correspondait mieux, puis, professionnellement, à me former à la

gestion de la douleur, et, en 2017,  la sophrologie qui m’avait tant aidée, s’est imposée à moi quand j’ai choisi de me former à une

pratique complémentaire.

 

Etre acteur de notre santé

Nous attendons beaucoup de l’extérieur pour nous soigner ; les médecins, les médicaments, les vaccins. Ils sont importants

mais ce n’est pas suffisant.

C’est pour cela qu’aujourd’hui, j’ai à cœur de vous accompagner en individuel où en groupe à vous reconnecter à vos besoins et à

trouver vos propres ressources .

Je souhaite vous aider à acquérir de l’autonomie pour garder ou retrouver un certain état de santé.

Je partage avec vous de nombreux supports;  papier, audio, vidéo.

Ma boîte à outils s’étoffe au fur et à mesure de mes formations, je vous accompagne par :

Je me sens aujourd’hui à ma place, je donne un sens profond à ce que je fais et je suis devenue simplement actrice de ma santé

et de ma vie.

Vous aussi vous voulez vous débarrasser de vos douleurs chroniques qui vous empoisonnent la vie depuis trop longtemps. Mais

vous avez peut-être besoin d’aide ?

 

Contactez-moi, prenez rendez-vous !

 

Léna Messerly

Sophrologue-Relaxologue