Cette journée pour le “droit des femmes” m’amène à vous partager une  réflexion.

Je pense que le monde a réellement besoin d’énergie féminine.

Depuis trop longtemps, l’énergie masculine est celle qui régit l’humanité. Et celà va au delà d’être un homme où une femme.

Je m’explique : l’énergie masculine ou yang est dirigée vers l’extérieur, elle nous permet le passage à l’action, ou le dépassement, c’est une énergie cartésienne et stratégique.

Nos sociétés occidentales encouragent, la performance, la combativité, le passage permanent à l’action, le « sortir » de sa zone de confort, le matérialisme, le besoin permanent de reconnaissance. Ces comportements priorisent largement l’énergie masculine.

Cette énergie masculine pousse à vouloir toujours plus, à vouloir sans cesse avancer, à être dans la comparaison et l’impatience.

A contrario , l’énergie féminine, énergie yin, dirigée verds l’intérieur,  permet l’introspection, la créativité, la douceur, la sensibilité, c’est celle qui nous permet de nous connecter à notre intuition.

Le problème est que  les moments d’introspection, de pauses nécessaires pour nous ressourcer, de repos, de nettoyages ou détox physique mais aussi mentale, deviennent de plus en plus rares, voire inexistants chez certaines personnes.

Conséquence, le corps et le psychisme s’épuisent, ce qui génère fatigue, stress chronique, anxiété, déprime et autres maladies graves. Ceci explique l’augmentation en flèche du burnout.

Et ceci nous touche que l’on soit un homme ou une femme, car chacun possède en lui les deux énergies. L’une ne peut aller sans l’autre , plutôt que de les affronter , il est important d’apprendre à équilibrer l’émissivité de l’énergie masculine et la réceptivité de l’énergie féminine.

Si nous écoutions plus notre énergie féminine, notre yin, nous serions plus à l’écoute des signes que nous envoie notre corps, mais également notre âme. Et plutôt que de culpabiliser de ne jamais en faire assez, de ne jamais être assez, il est temps de savoir parfois dire STOP en rééquilibrant ces deux énergies.

Si chaque individu le réalise alors l’humanité entière y gagnera, trouver le juste équilibre est un vrai challenge pour les décénies à venir , mais nous n’avons d’autres choix que de nous y atteler afin de nous préserver ainsi que notre belle planète.